Le Prodige de l'origine des langues

Wilhelm von Humboldt
Présentation, notes et postface par Jacques Dewitte

« Le prodige de l’origine des langues » (texte intitulé initialement Essai sur les langues du Nouveau Continent, rédigé en français en 1812 par Wilhelm von Humboldt, est ici rendu accessible pour la première fois au public de langue française),ne se réitère pas seulement devant nous chaque fois qu’un enfant commence à parler : il se réitère en nous et par nous chaque fois que nous prenons la parole. Cette liberté que nous découvrons chez les nouveaux-parlants ne nous est pas étrangère ; c’est elle qui nous porte depuis longtemps, nous les vieux-parlants. Mais si familière soit-elle, elle nous échappe.
Quelle leçon faut-il tirer de tout cela ? À coup sûr, il importe de renoncer aux rêveries historiques ou poétiques sur la « langue originaire » et d’accepter que nous nous situions « au milieu de l’histoire ». Et se dire qu’il peut y avoir, au milieu même de l’histoire, un « prodige de l’origine » ; il y a des événements qui sont à la fois seconds et qui, tout en étant des recommencements, sont aussi de vrais commencements absolus.

Présentation, notes et postface par Jacques Dewitte. Philosophe et traducteur, il est l’auteur du Pouvoir de la langue et la liberté de l’esprit. Essai sur la résistance au langage totalitaire (Michalon, 2007). Son travail s’articule essentiellement autour d’une réflexion sur le langage, qui a donné lieu notamment à des études sur Paul Ricœur (Cahiers de l’Herne) et Emmanuel Levinas (Le Cercle Herméneutique).

12×16 cm – 142 pages

12,00