Questions

Roland Barthes
Avant-propos par Persida Asllani et Francis Marmande

Qu’est-ce que les choses signifient, qu’est-ce que le monde signifie? Ce qu’il a eu de révolutionnaire dans Brecht, était-ce vraiment le marxisme? Comment un objet peut-il avoir une histoire? Quoi de plus «sec» que le soleil? Et pourtant, qu’est-ce que la littérature? Pourquoi écrit-on? Racine écrivait-il pour les mêmes raisons que Proust? Comment les hommes fabriquent-ils du sens? Comment le sens vient-il aux hommes? Quels sont les rapports vécus entre le journal et l’âge? La solitude? Le bonheur? Le corps? La mémoire? Le sentiment de culpabilité? La folie? Y a-t-il finalement un «secret» de l’individu? Quels textes accepterais-je d’écrire (de re-écrire), de désirer, d’avancer comme une force dans ce monde qui est le mien? Quelle est la somme du texte? Combien de lectures?
R. B

Que devient le texte de Roland Barthes, l’ensemble des écrits que l’on nomme Barthes, quand on le réduit à ses 1920 questions? Quand on aligne les 1920 questions qui le traversent en près de quarante ans d’exercice, du premier article (1942) à la fin (1980).

16×12 cm – 186 pages

15,00