• Anatole France

L’ÉGLISE ET LA RÉPUBLIQUE

12.00 €

Anatole France
Précédé de Pour une Raison «républicaine» de Roger Dadoun

La loi instituant la séparation des Églises et de l’État est adoptée le 9 décembre 1905. Trois ans auparavant Émile Combes, adversaire résolu de la religion, est porté au gouvernement. Combes déclare vouloir mener une politique « énergique de laïcité ». Il interdit d’enseignement les congrégations le 7 juillet 1904, ouvrant ainsi la voie à une laïcisation complète de l’éducation, mais créant également de fortes divisions au sein de la société française, pour partie toujours encline à vouloir rester sous l’autorité de l’église catholique.
C’est dans ce contexte idéologique très tendu qu’Anatole France publie L’Église et la République en 1904, soit un an avant le vote de la loi.
A l’heure où la France s’interroge à nouveau sur la place que doit occuper le religieux dans l’espace public, et parce que nous sommes indiscutablement dans un moment périlleux où la religion s’immisce de manière spectaculaire et violente dans la sphère politique, il est utile de relire ce texte fondateur qui illustre combien la sécularisation de notre société s’est accomplie dans un climat politique et social souvent très conflictuel, mais a aussi défini avec force la nation française au XXe siècle, revendiquant une laïcité active et vigilante.

Préface de Roger Dadoun, philosophe, psychanalyste, poète, professeur émérite de Littérature comparée à l’Université Paris VII Denis-Diderot. Il dirige aux éditions Manucius la collection Lieux d’Utopies. Sigmund Freud, (L’Archipel, 2015) est son dernier ouvrage paru.

12x16cm – 146p – 12€

Description du Produit

L’ÉGLISE ET LA RÉPUBLIQUE

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “L’ÉGLISE ET LA RÉPUBLIQUE