• Femme de province

LA FEMME DE PROVINCE

5.10 €

Balzac

«Sachons-le bien! La France au dix-neuvième siècle est partagée en deux grandes zones: Paris et la province; la province jalouse de Paris, Paris ne pensant à la province que pour lui demander de l’argent. Autrefois Paris était la première ville de province, la Cour primait la Ville; maintenant Paris est toute la Cour, la Province est toute la Ville.
Dès leur bas âge, les jeunes filles de province ne voient que des gens de province autour d’elles, elles n’inventent pas mieux, elles n’ont à choisir qu’entre des médiocrités, car les pères de province marient leurs filles à des garçons de province, et l’esprit s’y abâtardit nécessairement. Personne n’a l’idée de croiser les races. Aussi, dans beaucoup de villes de province, l’intelligence y est-elle devenue aussi rare que le sang y est laid…»
Suivi de La femme comme il faut.

12×16 cm – 64 pages – 5€

Description du Produit

LA FEMME DE PROVINCE

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “LA FEMME DE PROVINCE